MALADIE DE CROHN

Descriptions, Alimentation et Précautions

 

Informations et Symptômes

La maladie de Crohn est une maladie qui provoque une inflammation et une irritation d'une partie de l'appareil digestif, aussi appelé appareil gastro-intestinal (GI).

L’inflammation peut toucher n’importe quelle partie du tube digestif, de la bouche à l’anus. Mais la partie la plus couramment affectée est celle se situant à la partie extrême de l'intestin grêle, à sa jonction avec le côlon, que l’on appelle l'iléon.

Le tube digestif est une série d'organes creux réunis en un long tube reliant la bouche à l’anus.

Le mouvement des muscles dans le tractus gastro-intestinal, ainsi que la libération d'hormones et d'enzymes, permet la digestion des aliments.

 

 

Le tractus gastro-intestinal ou appareil digestif

Dans la maladie de Crohn, l'inflammation s'étend profondément dans la muqueuse de la partie affectée du tractus gastro-intestinal.

Le gonflement provoqué par l’inflammation peut être source de douleur et peut engendrer le phénomène que l’on appelle "intestin vide" ou "colon vide", responsable de la diarrhée.

Chronique ou de longue durée, l'inflammation peut produire un tissu cicatriciel qui se forme à l'intérieur de l'intestin, et alors créer une sténose - Une sténose est un passage rétréci qui peut ralentir l’évolution des aliments dans l'intestin, causant ainsi des douleurs ou des crampes.

Lire la suite : Le tractus gastro-intestinal ou appareil digestif

Qui est touché par la maladie de Crohn ?

La maladie de Crohn affecte les hommes et les femmes de manière égale et semble avoir des origines héréditaires. Les personnes atteintes de la maladie de Crohn peuvent avoir un lien biologique, le plus souvent un frère ou une sœur.

La maladie de Crohn survient chez les personnes de tout âge, mais elle s ‘établit le plus souvent chez les personnes âgés de 13 à 30 ans.

Les hommes et les femmes qui fument sont plus susceptibles que les non-fumeurs de développer la maladie de Crohn. Fumer est donc un facteur aggravant.

Les personnes d'origine juive ont un risque accru de développer la maladie de Crohn et les Afro-Américains, un risque diminué. (Selon une étude réalisée aux Etats-Unis en 2009 par un spécialiste des maladies inflammatoires de l’intestin).

 

 

Quelles sont les causes ?

La cause de la maladie de Crohn reste inconnue. Cependant, les chercheurs penchent vers le résultat d'une réaction anormale du système immunitaire de l'organisme.

Normalement, le système immunitaire protège contre les infections en identifiant puis en détruisant les bactéries, virus et autres organismes étrangers potentiellement nocifs. Les chercheurs envisagent que la maladie de Crohn serait le résultat d’une défaillance du système immunitaire, qui attaquerait les bactéries, les aliments et d'autres substances qui sont en fait inoffensifs ou bénéfiques.

Lire la suite : Causes de la maladie de Crohn

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes les plus communs de la maladie de Crohn sont les douleurs abdominales (souvent localisées dans le coin inférieur droit) et la diarrhée.

Des saignements rectaux, une perte de poids et de la fièvre peuvent également survenir.

Lire la suite : Symptômes de la maladie de Crohn

Diagnostic

Un médecin effectuera un examen physique complet et programmera une série de tests permettant de diagnostiquer la maladie de Crohn.

  • Des tests sanguins peuvent être réalisés pour rechercher une anémie causée par des saignements. Des tests sanguins peuvent également découvrir un grand nombre de globules blancs, ce qui est un signe d'inflammation ou une infection.
  • Des tests de selles sont généralement réalisés pour exclure d'autres causes de maladies gastro-intestinales, telles qu'une infection. L’analyse des selles peut aussi montrer des saignements dans les intestins. Le médecin va donner au patient un récipient pour recueillir et stocker les selles. L'échantillon sera retourné chez le médecin ou directement envoyé à un laboratoire pour analyse.

Les tests ci-dessous sont généralement effectuées dans un hôpital ou dans un centre de soins ambulatoires par un gastro-entérologue, un médecin spécialisé dans les maladies digestives ou un radiologue (spécialiste dans l'imagerie médicale).

Lire la suite : Diagnostics de la maladie de Crohn

 

 

Complications

La complication la plus courante de la maladie de Crohn est une occlusion intestinale causée par un épaississement de la paroi intestinale à cause du gonflement provoqué et des tissus cicatriciels.

La maladie de Crohn peut aussi causer des ulcères qui affectent les tissus environnants la zone touchée. Ces ulcères peuvent engendrer des fistules, qui sont une complication courante de la maladie de Crohn, notamment lorsque les zones infectées se situent autour de l’anus et du rectum.

La plupart des fistules peuvent être traitées avec des médicaments, mais certains peuvent nécessiter une intervention chirurgicale. En plus de fistules, de petites larmes appelées fissures peuvent se développer dans la paroi de la muqueuse de l'anus. Le praticien peut dans ce cas prescrire une crème topique et suggérer des bains à l’eau tiède, de la zone touchée.

Certaines complications de la maladie de Crohn se produisent parce que la zone malade de l'intestin n'absorbe pas les nutriments de manière efficace, ce qui entraîne des carences en protéines, en calories et en vitamines.

Les personnes atteintes de la maladie de Crohn souffrent fréquemment d’anémie, qui peut être causée par la maladie elle-même ou par une carence en fer. L'anémie peut conduire à une fatigue plus ou moins intense du patient.

Lire la suite : Complications de la maladie de Crohn

 

 

 

Traitement

Le traitement de la maladie de Crohn peut inclure la prise de médicaments, la chirurgie, la supplémentation nutritionnelle ou une combinaison de ces 3 options.

Les objectifs du traitement consistent à maîtriser l'inflammation, corriger les carences nutritionnelles et soulager les symptômes tels que des douleurs abdominales, la diarrhée et/ou des saignements rectaux.

Le traitement de la maladie de Crohn dépend de sa localisation, de la gravité et des complications de cette dernière.

Lire la suite : Traitement de la maladie de Crohn

Médicaments pour traiter la maladie de Crohn

Anti-inflammatoires

La plupart des patients sont d'abord traités avec des médicaments contenant de la mézalamine afin de contrôler l'inflammation.

Des anti-inflammatoires utilisés, la sulfasalazine est le plus courant. Cependant, pour les personnes ayant une intolérance ou pour lesquelles la sulfasalazine n'est pas prescrite, d’autres médicaments contenant de la mézalamine pourront être prescrits, tels que l’Asacol, le Dipentum ou le Pentasa.

Les effets secondaires possibles des médicaments contenant de la mésalamine comprennent des nausées, des vomissements, des brûlures d'estomac, la diarrhée, des maux de tête.

Cortisone ou des stéroïdes

Ces médicaments, appelés aussi corticoïdes, sont efficaces pour réduire l'inflammation. La prednisone et le budésonide sont des noms génériques de deux corticostéroïdes.

Au cours des premiers stades de la maladie de Crohn, lorsque les symptômes sont à leur paroxysme, les corticostéroïdes sont habituellement prescrits en quantité importante. La dose est ensuite progressivement réduite lorsque les symptômes sont contrôlés. Les corticostéroïdes peuvent provoquer des effets secondaires graves, y compris une plus grande susceptibilité à l'infection et à l'ostéoporose (affaiblissement des os).

Lire la suite : Médicaments pour traiter la maladie de Crohn

Maladie de Crohn - Chirurgie

Environ deux tiers des personnes atteintes de la maladie de Crohn devront avoir recours à une intervention chirurgicale à un moment donné dans leur vie. Une intervention chirurgicale devient nécessaire pour soulager les symptômes qui ne répondent pas à un traitement médical ou pour corriger des complications telles que l'obstruction intestinale, perforation, hémorragie, abcès douloureux ou poches de pue causées par l’infection.

La chirurgie pour enlever une partie de l'intestin peut aider mais elle n'élimine pas la maladie. Les personnes atteintes de la maladie de Crohn ont souvent besoin plus d'une opération parce que l'inflammation a tendance à revenir à la zone jouxtant celle où l'intestin malade a été supprimé.

Lire la suite : Chirurgie pour la maladie de Crohn

 

 

La supplémentation nutritionnelle

Le praticien peut recommander des suppléments nutritionnels, en particulier pour les enfants dont la croissance a été ralentie.

Des formules spéciales, riches en calories sont parfois utilisées.

Il est possible dans certains cas de recevoir une nutrition par voie intraveineuse pendant une courte période par un petit tube inséré dans une veine du bras. Cette procédure peut aider les gens qui ont besoin de nutrition supplémentaire temporaire, tels que ceux dont les intestins ont besoin de se reposer ou ceux dont les intestins ne peuvent pas absorber suffisamment de nutriments issus de la nourriture.

Le médecin peut prescrire du calcium, de vitamine D et d'autres médicaments pour prévenir ou traiter l'ostéoporose chez les patients qui prennent des corticostéroïdes. Il est nécessaire de consulter son médecin avant d’envisager de prendre des compléments vitaminiques.

 

 

Alimentation et nutrition

Aucun régime spécial n’a prouvé son efficacité dans la prévention de la maladie de Crohn, mais il est important que les personnes qui ont la maladie de Crohn suivent un régime alimentaire nutritif et évitent les aliments qui semblent aggraver les symptômes.

Les personnes atteintes de la maladie de Crohn connaissent souvent une diminution de l'appétit, ce qui peut affecter leur capacité à recevoir l'apport nutritionnel quotidien nécessaire à la guérison. En outre, la maladie de Crohn est associée à la diarrhée et la malabsorption des nutriments nécessaires.

Il n’y a pas d’aliments reconnus comme causes de la maladie de Crohn, mais les aliments comme les céréales, les épices, l'alcool et les produits laitiers peuvent augmenter la diarrhée et les crampes.

Le médecin pourra renvoyer le patient souffrant de la maladie de Crohn vers un nutritionniste afin de lui fournir des conseils sur l’alimentation recommandée, ainsi que sur la planification des repas.

 

 

Fumer peut-il aggraver la maladie de Crohn ?

Des études ont montré que des personnes présentant la maladie de Crohn et qui fument, peuvent connaître des symptômes plus graves et des complications accrues de la maladie, avec un besoin plus élevé en doses de stéroïdes et d'autres médicaments.

Les personnes atteintes de la maladie de Crohn qui fument sont plus susceptibles d'avoir besoin de chirurgie.

Cesser de fumer peut améliorer considérablement le cours de la maladie de Crohn et aider à réduire le risque de complications et de poussées. Il peut donc être intéressant de se tourner vers un spécialiste du sevrage tabagique qui pourra être recommandé par votre praticien.

 

 

Le stress peut-il aggraver la maladie de Crohn ?

Rien n'indique que le stress provoque la maladie de Crohn.

Toutefois, les personnes atteintes de la maladie de Crohn se sentent parfois plus stressées dans leur vie quotidienne, du fait de la chronicité de la maladie de Crohn. Certaines personnes atteintes de la maladie de Crohn peuvent connaître des poussées lors de situations ou d’événements stressogènes.

Si vous voyez un lien entre le stress et les poussées et l’aggravation des symptômes, il peut être intéressant de recourir à des techniques de relaxation telle que la respiration lente, de consulter un spécialiste du stress, de bien dormir, manger, ... en somme d’envisager comment réduire au mieux ce stress pour vivre mieux la maladie.

Vous pouvez rejoindre un groupe de soutien, une association de patients, ... qui vous permettront de trouver quelles sont les solutions les mieux adaptées à vos besoins.

La grossesse est-elle un danger pour les femmes atteintes de la maladie de Crohn ?

Les femmes atteintes de la maladie de Crohn peuvent tomber enceinte et avoir un bébé. Malgré cela, les femmes atteintes de la maladie de Crohn devraient discuter avec leur médecin de leur grossesse à venir. La plupart des enfants nés de femmes atteintes de la maladie de Crohn ne sont pas affectés par la maladie.

Points à retenir sur la maladie de Crohn

  • La maladie de Crohn est une maladie qui provoque une inflammation ou un gonflement et l'irritation d'une partie de l'appareil digestif, aussi appelé gastro-intestinal (GI)
  • La maladie de Crohn affecte les hommes et les femmes de manière égale
  • La cause de la maladie de Crohn est inconnue mais les chercheurs tendent à penser qu'elle est le résultat d'une réaction anormale du système immunitaire
  • Les symptômes les plus communs de la maladie de Crohn sont les douleurs abdominales et la diarrhée

Lire la suite : La Maladie de Crohn en résumé

 

Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant la maladie de Crohn.

 

Maladie de Crohn : Forum et témoignages

Nous vous proposons de laisser vos commentaires ci-dessous.

 

Commentaires  

vanessa 0 vanessa
je suis sous perfusion depuis quelque mois et tous ce passe bien jai également eu des injection toute les 2 semaine a faire sois meme tous allez bien la maladie c etendu donc jai du changer de traitement
19-04-2017 16:47
vanessa 0 vanessa
Citation en provenance du commentaire précédent de grid :
bonsoir à tous et toutes,

Je suis âgée de 45 ans, et au mois de septembre dernier j ai dû avoir recours à une coloscopie suite a une sub oclusion intestinale, j ai appris que j etais atteinte de la maladie de crohn et ce, je pense depuis l âge de 30 ans, où, j ai ete dans l obligation de me rendre à l hopital avec 40 de fievre, perte de poids, douleur abdominale et j en passe. Je suis actuellement sous mikikort 3 fois par jour et je dois me rendre la semaine prochaine chez le gastro pour la mise en place d un traitement de fond (immunosuppresseur). Je suis tres refractaire à ce traitement, quelqu un peut il m en dire les bienfaits, merci beaucoup et bon courage

bonjour je suis sous perfusion de puis quelque temps et tous ce passe bien
19-04-2017 16:46
boussaguet 0 boussaguet
bonjour, j'ai la maladie de Crohn depuis 23 ans , je me soigne essentiellement par phytothérapie comme chlorophylle ,propolis et probiotique et curcuma, séances d'ethiopathes deux fois par ans si plus d'explications vous pouvez me contacter cordialement
19-04-2017 08:02
Carole -2 Carole
Citation en provenance du commentaire précédent de billy :
Bonjour, la maladie de crohn est-elle transmissible part voies, buccale, anal, vaginale et le sperme?

Non, aucune transmisibilité
Sauf peut être héréditaire
15-04-2017 04:48
camille 0 camille
es que la maladie de crohn peut rendre les regles plus tardives?
14-04-2017 19:47
Mathilde 0 Mathilde
Bonsoir Grid,
C'est un traitement de fond pour être moins ou n'être plus malade. A voir celui qui te conviendra.
05-04-2017 20:49
grid 0 grid
bonsoir à tous et toutes,

Je suis âgée de 45 ans, et au mois de septembre dernier j ai dû avoir recours à une coloscopie suite a une sub oclusion intestinale, j ai appris que j etais atteinte de la maladie de crohn et ce, je pense depuis l âge de 30 ans, où, j ai ete dans l obligation de me rendre à l hopital avec 40 de fievre, perte de poids, douleur abdominale et j en passe. Je suis actuellement sous mikikort 3 fois par jour et je dois me rendre la semaine prochaine chez le gastro pour la mise en place d un traitement de fond (immunosuppress eur). Je suis tres refractaire à ce traitement, quelqu un peut il m en dire les bienfaits, merci beaucoup et bon courage
05-04-2017 18:20
samir +2 samir
Bonjour à tous,
crohn depuis 2007, pentasa ensuite imurel.j'ai diminué imurel de 3 à 2 à 1 comprimé par jours 50 mg.j' ai arrêté de prendre des médicaments et je ne ressent aucun différence.
Conseil, il faut faire du sport.Menez une vie équilibrée et joyeuse.ne mangez pas beaucoup.Et à chaque fois que vous ressentiez la nausée n’hésitez surtout pas à vomir.vomir veut dire se débarrasser de l'acide qui va torturer vos intestins.Essay ez cela.çà a marché pour moi, pourquoi pas vous.
N'ayez pas peur de cette maladie.Nous sommes plus fort.Dites vous chaque jour, je vais de mieux en mieux.Et que Dieu nous guerisse tous.
24-03-2017 15:58
amina +2 amina
Bonjour a tous,

je me présente :-) amina 26 ans du Maroc moi aussi j'avais la maladie du Crohn, ça fait 4 mois que j ai connu ma maladie.
s'il vous plait de me conseille comment je peu vivre normal avec cette maladie je me stresse beaucoup et je suis peur

Salutation.
06-03-2017 17:57
Aham -1 Aham
Bonjour,

Depuis plusieurs je souffre de douleurs abdominales diffuses. Le mois dernier, elles m'ont conduites à l'hôpital (nausées, vomissements, plus d'appétit, perte de poids et une légère fièvre). Après plusieurs examens (colposcopie, fibro avec une légère gastrite, entero irm, prise de sang) , tous négatifs je suis un peu perdu , j'ai toujours mal en permanence et très fatigué. J'ai fais une analyse de calprotectine qui est négative.
01-03-2017 10:54
Mathilde 0 Mathilde
On me l'a communiqué conseillé pendant un moment et je ne regrette rien : il n'y a pas mieux que les hôpitaux de Paris. St Antoine par exemple. Ils sont spécialisés. Sinon tous les procto ou gastro des hôpitaux de Paris. Ce sont les meilleurs médecins. Les consultations sont prises en charge directement par la secu. Il faut juste s'armer de patience pour les consultations mais c'est le jeu à l'hôpital... Personnellement je suis pris en charge dans le 14ème. Quoiqu'il se passe (allergie aux traitements, urgences lors de grosses crises ou encore grossesse), je suis comme une petite reine là bas vu qu'ils ont mon dossier complet et ma spécialiste (procto) qui peut intervenir à tout moment.
14-02-2017 13:28
Mirella +1 Mirella
Bjr
Est-ce que qq peut me conseiller très bon médecin qui est spécialisé pour maladie de crohne ?
Rien qui marche. ..
Merci d avance
13-02-2017 12:26
Drienc +3 Drienc
Bonjour Par ce message je voudrais vous donner un petit truc lorsque vous êtes en crise il s agit d un massage ayurvédique avec la main droite la faire tourner en rond sur votre ventre dans le sens des aiguilles d une montre en même temps la main gauche fait un demi cercle sur le ventre cela s appelle "le soleil et la lune" tout cela en prenant le te?ps de bien remplir les poumons et bien expirer il faut aussi boire beaucoup une eau telle que vichy céleste je vis avec ma maladie depuis plus de 45 ans et j'ai pu constaté que cortisone et autres antibiotiques font beaucoup de mal.
24-01-2017 18:15
Riel -1 Riel
Bonjour, J'ai 45 ans.
J'ai été opéré d'une appendicite en août 2016 qui avait mal tournée et ils m'ont enlevé 1/3 du colon (le côlon ascendant) en même temps au cas ou il y aurait d'autres problèmes. Suite à l'opération j'avais des douleurs normales dû au traumatisme. Puis dans les mois qui ont suivi régulièrement j'ai des grosses douleurs dans le bas ventre à droite (là où j'avais le côlon avant) maintenant c'est le grêle qui est à cette endroit. Les poussées sont très douloureuses avec constipation et ballonnement. J'ai fais un scanner qui montrait de l'inflammation dans la zone de douleur. Puis une coloscopie et le gastroentérolog ue me dit qu'il n'y pas de Crohn. Le scanner ne montre pas d'adhérences ni fibromes. Que peut être la cause de mon inflammation ou maladie? Serait-ce un crohn mal diagnostiqué? Merci d'avance.
19-01-2017 20:28
Geoffrey -2 Geoffrey
Merci beaucoup pour les éléments de réponse que vous m'avez fournis. J'en prends note.
15-01-2017 05:29
Wil +2 Wil
Bonjour,
J'ai la maladie de Crohn depuis 1993. J'ai toujours été sous pentasa : d'abord 1 gramme par jour puis 2 grammes. Pas d'évolution de la maladie.
Je fais attention à mon hygiène de vie : pas de cigarette, pas/peu d'alcool, peu de plats épicés, du sport. Surtout, la maladie ne doit pas m'empêcher de vivre, donc je n'y pense pas/plus.
Dernière poussée en 2003.
Je suis suivi par un gastro. Au niveau examens médicaux réguliers : prises de sang, échographie et IRM. Je dois refaire prochainement une coloscopie car j'ai plus de 40 ans - la dernière remonte à 2006.
Pour faire simple, nous vivons bien à 3 : maladie, pentasa et moi ;-)
14-01-2017 12:05
Geoffrey -1 Geoffrey
Bonsoir,
Ma soeur est depuis maintenant 2 ans atteinte de la maladie de Crohn. Je m'inquiète beaucoup pour sa santé et je n'arrive pas à croire ce qu'elle m'a dit sur son espérance de vie.
Donc quelle est l'espérance de vie pour une personne étant atteinte de cette maladie ? Merci
08-01-2017 23:04
Jack Teste-Sert -1 Jack Teste-Sert
J’ai eu une irritation intestinale grave sous canicule (2003), m’énervant de trop face à des travaux de rénovation de maison sous si forte chaleur. :-x :-x
Je suis donc allé en forêt et dans un vallon un peu humide, ai brassé de l’humus avec AMOUR. Sans le savoir, j’ai chargé mes avant-bras d’énergies vitales qui à la sieste qui a suivi à,mon domicile s’est déversée dans mes intestins sous forme de chaleur douce lorsque j’ai posé mes mains dessus !
Ceux-ci ont été instantanément guéris ! :-) :-)
J.T.
02-12-2016 11:20
coco33290 +1 coco33290
bonsoir je suis sous pentasa depuis 3 mois et je suis obligée de l'arrêter parce que je ne le supporte pas... Parlez en à votre médecin il y a beaucoup d'effets secondaires et c'est un médicament qui peut être mal toléré ... Ne restez pas comme ça... Courage
11-11-2016 22:11
Loucif -2 Loucif
Jai maladie de chron depuis2015 je suis sous pantaza depuis 2015 jai tjr mal cote gauche svp vous m'aidez ?
11-11-2016 15:45
Mathilde -2 Mathilde
Léonie, il faut que tu sois en crise pour passer ta prochaine coloscopie. Si les antibio sont effets, il est normal que les médecins ne remarquent rien.
10-11-2016 12:23
Camille casa +4 Camille casa
Bonjour.
je m'appelle Camille je suis âgée de 16 ans et j'ai la maladie de crohn je les a pris en fin septembre 2016 que j'avais cette foutu maladie ! Pendent 2 ans j'ai souffert de mal de ventre , sang dans les aisselles , une carence . J'étais étais plusieurs à l'hôpital la nuit ou journée pendant c'est deux ans je fessait dès crise , les urgences ou j'étais sont la timone qui se trouve à Marseille , les internes disait que j'étais enceinte à mon père parce que j'avais mal au ventre à l'âge 14 ans il disait sa à mon père !!! Après il disait que tout était dans ma tête !! Mon père a pris en fin une décision et ma emmener chez un gastro qui m'a reçu et ma pri en conte direct ! Maintenant je suis sous traitement , tout les 15 jours je doit m'injecter des picure de l'humira un traitement nouveau apparemment qui est efficace et très rares !! Je suis contente de savoir se que j'ai et de tout faire pour guérir ou endormi cette maladie !
09-11-2016 21:06
Leonie +1 Leonie
Bonjour,
J'ai depuis 2012 des inflammations de l'intestin, ileite à hauteur d'une fois par an à peu près et 2 fois cette année. Prise de sang avec augmenter de la crise et fièvre à chaque fois. Diarrhée ou constipation. Le scanner montre l ileite et la coloscopie faite en début d'année n'a rien signalé. Un traitement antibiotiques me calme à chaque fois. Je sors d'une crise alors rebelote coloscopie prévu le 22 novembre. Le gastrologue m'a préparé à que ce soit la maladie de crohn. Et s'il ne trouve rien à la coloscopie il ne veut pas écarter cette maladie tout de même. lors de ma dernière crise je n'ai pas eu de diarrhée cela été plus une sorte de constipation. Cela peut quand même être là maladie de crohn même sans diarrhée ? Comment pourrai t il diagnostiquer cette maladie si il ne trouve rien à la coloscopie ? J'ai du mal à comprendre. Merci pour les informations.
09-11-2016 17:15
Nancy +2 Nancy
Bonjour a tous,
j ai appris en juin dernier que j avais cette maladie le plus dure pour moi c est d avoir des crises la nuit et ne pas dormir et aller travailler.
j suis à boutte.
30-10-2016 00:38
Leslie -5 Leslie
Bonjour céc
Je tenais à vous rassurez par rapport à votre commentaire vous n'êtes pas la seule pour qui tout les examens reviennent négatifs et pourtant mon gastro est persuadé que j'ai bien la maladie de crohn. J'ai passé une fibro/colo, un irm et la vidéocapsule et tout est revenu négatif et pourtant j'ai des carences en fer, en vitamines d, b12 et b9. Je suis sous entocort depuis 1 mois et demi j'ai vu une petite amélioration mais pour mon médecin je suis en crise donc je vais devoir passer au corticoide. Mais avant cela je dois passer un dernier examen qu'il ne m'a pas encore fait passer qui est la calprotectine fécale. Affaire à suivre ;-)
27-10-2016 03:27

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir