Cellulite

Les informations sur la maladie de Crohn peuvent intéresser vos ami(e)s

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en profiter !

(185 votes, moyenne 4.25 sur 5)
MALADIE DE CROHN - Définition, Causes, symptômes, diagnostic, complications, traitement de la maladie de Crohn. Médicaments, chirurgie, alimentation et nutrition, stress et maladie de Crohn. Témoignages, avis, information, Descriptions, précautions. FORUM4.25 sur 50 basé sur 185 votants.


MALADIE DE CROHN

Informations, Descriptions, Symptômes
Avis, Alimentation, Précautions


Maladie de Crohn - Définition

La maladie de Crohn est une maladie qui provoque une inflammation et une irritation d'une partie de l'appareil digestif, aussi appelé appareil gastro-intestinal (GI).

L’inflammation peut toucher n’importe quelle partie du tube digestif, de la bouche à l’anus. Mais la partie la plus couramment affectée est celle se situant à la partie extrême de l'intestin grêle, à sa jonction avec le côlon, que l’on appelle l'iléon.

Le tube digestif est une série d'organes creux réunis en un long tube reliant la bouche à l’anus.

Le mouvement des muscles dans le tractus gastro-intestinal, ainsi que la libération d'hormones et d'enzymes, permet la digestion des aliments.



 

Sommaire

maladie de CrohnLe tractus gastro-intestinal ou appareil digestif

Dans la maladie de Crohn, l'inflammation s'étend profondément dans la muqueuse de la partie affectée du tractus gastro-intestinal.

Le gonflement provoqué par l’inflammation peut être source de douleur et peut engendrer le phénomène que l’on appelle "intestin vide" ou "colon vide", responsable de la diarrhée.

Chronique ou de longue durée, l'inflammation peut produire un tissu cicatriciel qui se forme à l'intérieur de l'intestin, et alors créer une sténose - Une sténose est un passage rétréci qui peut ralentir l’évolution des aliments dans l'intestin, causant ainsi des douleurs ou des crampes.

Lire la suite : Le tractus gastro-intestinal ou appareil digestif

 

Qui est touché par la maladie de Crohn ?

La maladie de Crohn affecte les hommes et les femmes de manière égale et semble avoir des origines héréditaires. Les personnes atteintes de la maladie de Crohn peuvent avoir un lien biologique, le plus souvent un frère ou une sœur.

La maladie de Crohn survient chez les personnes de tout âge, mais elle s ‘établit le plus souvent chez les personnes âgés de 13 à 30 ans.

Les hommes et les femmes qui fument sont plus susceptibles que les non-fumeurs de développer la maladie de Crohn. Fumer est donc un facteur aggravant.

Les personnes d'origine juive ont un risque accru de développer la maladie de Crohn et les Afro-Américains, un risque diminué. (Selon une étude réalisée aux Etats-Unis en 2009 par un spécialiste des maladies inflammatoires de l’intestin).

Maladie de Crohn - Causes

La cause de la maladie de Crohn reste inconnue. Cependant, les chercheurs penchent vers le résultat d'une réaction anormale du système immunitaire de l'organisme.

Normalement, le système immunitaire protège contre les infections en identifiant puis en détruisant les bactéries, virus et autres organismes étrangers potentiellement nocifs. Les chercheurs envisagent que la maladie de Crohn serait le résultat d’une défaillance du système immunitaire, qui attaquerait les bactéries, les aliments et d'autres substances qui sont en fait inoffensifs ou bénéfiques.

Lire la suite : Causes de la maladie de Crohn

Maladie de Crohn - Symptômes

Les symptômes les plus communs de la maladie de Crohn sont les douleurs abdominales (souvent localisées dans le coin inférieur droit) et la diarrhée.

Des saignements rectaux, une perte de poids et de la fièvre peuvent également survenir.

Lire la suite : Symptômes de la maladie de Crohn

Maladie de Crohn - Diagnostic

Un médecin effectuera un examen physique complet et programmera une série de tests permettant de diagnostiquer la maladie de Crohn.

  • Des tests sanguins peuvent être réalisés pour rechercher une anémie causée par des saignements. Des tests sanguins peuvent également découvrir un grand nombre de globules blancs, ce qui est un signe d'inflammation ou une infection.
  • Des tests de selles sont généralement réalisés pour exclure d'autres causes de maladies gastro-intestinales, telles qu'une infection. L’analyse des selles peut aussi montrer des saignements dans les intestins. Le médecin va donner au patient un récipient pour recueillir et stocker les selles. L'échantillon sera retourné chez le médecin ou directement envoyé à un laboratoire pour analyse.

Les tests ci-dessous sont généralement effectuées dans un hôpital ou dans un centre de soins ambulatoires par un gastro-entérologue, un médecin spécialisé dans les maladies digestives ou un radiologue (spécialiste dans l'imagerie médicale).

Lire la suite : Diagnostics de la maladie de Crohn

 

 

Maladie de Crohn - Complications

La complication la plus courante de la maladie de Crohn est une occlusion intestinale causée par un épaississement de la paroi intestinale à cause du gonflement provoqué et des tissus cicatriciels.

La maladie de Crohn peut aussi causer des ulcères qui affectent les tissus environnants la zone touchée. Ces ulcères peuvent engendrer des fistules, qui sont une complication courante de la maladie de Crohn, notamment lorsque les zones infectées se situent autour de l’anus et du rectum.

La plupart des fistules peuvent être traitées avec des médicaments, mais certains peuvent nécessiter une intervention chirurgicale. En plus de fistules, de petites larmes appelées fissures peuvent se développer dans la paroi de la muqueuse de l'anus. Le praticien peut dans ce cas prescrire une crème topique et suggérer des bains à l’eau tiède, de la zone touchée.

Certaines complications de la maladie de Crohn se produisent parce que la zone malade de l'intestin n'absorbe pas les nutriments de manière efficace, ce qui entraîne des carences en protéines, en calories et en vitamines.

Les personnes atteintes de la maladie de Crohn souffrent fréquemment d’anémie, qui peut être causée par la maladie elle-même ou par une carence en fer. L'anémie peut conduire à une fatigue plus ou moins intense du patient.

Lire la suite : Complications de la maladie de Crohn

 

 

Maladie de Crohn - Traitement

Le traitement de la maladie de Crohn peut inclure la prise de médicaments, la chirurgie, la supplémentation nutritionnelle ou une combinaison de ces 3 options.

Les objectifs du traitement consistent à maîtriser l'inflammation, corriger les carences nutritionnelles et soulager les symptômes tels que des douleurs abdominales, la diarrhée et/ou des saignements rectaux.

Le traitement de la maladie de Crohn dépend de sa localisation, de la gravité et des complications de cette dernière.

Lire la suite : Traitement de la maladie de Crohn

Médicaments pour traiter la maladie de Crohn

Anti-inflammatoires

La plupart des patients sont d'abord traités avec des médicaments contenant de la mézalamine afin de contrôler l'inflammation.

Des anti-inflammatoires utilisés, la sulfasalazine est le plus courant. Cependant, pour les personnes ayant une intolérance ou pour lesquelles la sulfasalazine n'est pas prescrite, d’autres médicaments contenant de la mézalamine pourront être prescrits, tels que l’Asacol, le Dipentum ou le Pentasa.

Les effets secondaires possibles des médicaments contenant de la mésalamine comprennent des nausées, des vomissements, des brûlures d'estomac, la diarrhée, des maux de tête.

Cortisone ou des stéroïdes

Ces médicaments, appelés aussi corticoïdes, sont efficaces pour réduire l'inflammation. La prednisone et le budésonide sont des noms génériques de deux corticostéroïdes.

Au cours des premiers stades de la maladie de Crohn, lorsque les symptômes sont à leur paroxysme, les corticostéroïdes sont habituellement prescrits en quantité importante. La dose est ensuite progressivement réduite lorsque les symptômes sont contrôlés. Les corticostéroïdes peuvent provoquer des effets secondaires graves, y compris une plus grande susceptibilité à l'infection et à l'ostéoporose (affaiblissement des os).

Lire la suite : Médicaments pour traiter la maladie de Crohn

 

Maladie de Crohn - Chirurgie

Environ deux tiers des personnes atteintes de la maladie de Crohn devront avoir recours à une intervention chirurgicale à un moment donné dans leur vie. Une intervention chirurgicale devient nécessaire pour soulager les symptômes qui ne répondent pas à un traitement médical ou pour corriger des complications telles que l'obstruction intestinale, perforation, hémorragie, abcès douloureux ou poches de pue causées par l’infection.

La chirurgie pour enlever une partie de l'intestin peut aider mais elle n'élimine pas la maladie. Les personnes atteintes de la maladie de Crohn ont souvent besoin plus d'une opération parce que l'inflammation a tendance à revenir à la zone jouxtant celle où l'intestin malade a été supprimé.

Lire la suite : Chirurgie pour la maladie de Crohn

La supplémentation nutritionnelle pour la maladie de Crohn

Le praticien peut recommander des suppléments nutritionnels, en particulier pour les enfants dont la croissance a été ralentie.

Des formules spéciales, riches en calories sont parfois utilisées.

Il est possible dans certains cas de recevoir une nutrition par voie intraveineuse pendant une courte période par un petit tube inséré dans une veine du bras. Cette procédure peut aider les gens qui ont besoin de nutrition supplémentaire temporaire, tels que ceux dont les intestins ont besoin de se reposer ou ceux dont les intestins ne peuvent pas absorber suffisamment de nutriments issus de la nourriture.

Le médecin peut prescrire du calcium, de vitamine D et d'autres médicaments pour prévenir ou traiter l'ostéoporose chez les patients qui prennent des corticostéroïdes. Il est nécessaire de consulter son médecin avant d’envisager de prendre des compléments vitaminiques.

Maladie de Crohn - Alimentation et nutrition

Aucun régime spécial n’a prouvé son efficacité dans la prévention de la maladie de Crohn, mais il est important que les personnes qui ont la maladie de Crohn suivent un régime alimentaire nutritif et évitent les aliments qui semblent aggraver les symptômes.

Les personnes atteintes de la maladie de Crohn connaissent souvent une diminution de l'appétit, ce qui peut affecter leur capacité à recevoir l'apport nutritionnel quotidien nécessaire à la guérison. En outre, la maladie de Crohn est associée à la diarrhée et la malabsorption des nutriments nécessaires.

Il n’y a pas d’aliments reconnus comme causes de la maladie de Crohn, mais les aliments comme les céréales, les épices, l'alcool et les produits laitiers peuvent augmenter la diarrhée et les crampes.

Le médecin pourra renvoyer le patient souffrant de la maladie de Crohn vers un nutritionniste afin de lui fournir des conseils sur l’alimentation recommandée, ainsi que sur la planification des repas.

Fumer peut-il aggraver la maladie de Crohn ?

Des études ont montré que des personnes présentant la maladie de Crohn et qui fument, peuvent connaître des symptômes plus graves et des complications accrues de la maladie, avec un besoin plus élevé en doses de stéroïdes et d'autres médicaments.

Les personnes atteintes de la maladie de Crohn qui fument sont plus susceptibles d'avoir besoin de chirurgie.

Cesser de fumer peut améliorer considérablement le cours de la maladie de Crohn et aider à réduire le risque de complications et de poussées. Il peut donc être intéressant de se tourner vers un spécialiste du sevrage tabagique qui pourra être recommandé par votre praticien.

Le stress peut-il aggraver la maladie de Crohn ?

Rien n'indique que le stress provoque la maladie de Crohn.

Toutefois, les personnes atteintes de la maladie de Crohn se sentent parfois plus stressées dans leur vie quotidienne, du fait de la chronicité de la maladie de Crohn. Certaines personnes atteintes de la maladie de Crohn peuvent connaître des poussées lors de situations ou d’événements stressogènes.

Si vous voyez un lien entre le stress et les poussées et l’aggravation des symptômes, il peut être intéressant de recourir à des techniques de relaxation telle que la respiration lente, de consulter un spécialiste du stress, de bien dormir, manger, ... en somme d’envisager comment réduire au mieux ce stress pour vivre mieux la maladie.

Vous pouvez rejoindre un groupe de soutien, une association de patients, ... qui vous permettront de trouver quelles sont les solutions les mieux adaptées à vos besoins.

La grossesse est-elle un danger pour les femmes atteintes de la maladie de Crohn ?

Les femmes atteintes de la maladie de Crohn peuvent tomber enceinte et avoir un bébé. Malgré cela, les femmes atteintes de la maladie de Crohn devraient discuter avec leur médecin de leur grossesse à venir. La plupart des enfants nés de femmes atteintes de la maladie de Crohn ne sont pas affectés par la maladie.

Points à retenir sur la maladie de Crohn

  • La maladie de Crohn est une maladie qui provoque une inflammation ou un gonflement et l'irritation d'une partie de l'appareil digestif, aussi appelé gastro-intestinal (GI)
  • La maladie de Crohn affecte les hommes et les femmes de manière égale
  • La cause de la maladie de Crohn est inconnue mais les chercheurs tendent à penser qu'elle est le résultat d'une réaction anormale du système immunitaire
  • Les symptômes les plus communs de la maladie de Crohn sont les douleurs abdominales et la diarrhée

Lire la suite : La Maladie de Crohn en résumé


 

Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant la maladie de Crohn.


Maladie de Crohn : Forum et témoignages

Nous vous proposons de laisser vos commentaires ci-dessous.

Cette page vous a interessé ? Vous pouvez la partager grâce aux boutons ci-dessous.

 

Commentaires  

 
0 #208 Mirazzi9 24-07-2014 18:16
Bonjour à tous, je suis un homme de 26 ans, et depuis un an, j'ai deux fistules anales qui sont apparues. À l'âge de 10 ans, je ne pesais que 27 kilos. Je pèse aujourd'hui 53 kilos, jamais su aller plus loin que les 61kg (je fesais du bodybuilding + prise quotidienne de milk shakes proteinés). J'ai été il y a 6 mois consulter un gastro-entérologue qui n'en avait que faire de mon problème. Il y a 1 semaine, j'ai été consulter le docteur je lui ai expliqué que j'avais d'atroces diarhées, surtout le matin. J'ai pris 2 3 médicaments qui font passer la diarhée, mais les fistules sont toujours présents et persistent, grossissent, et purulent de plus en plus. J'ai abusé des snacks, frites, etc et à partir d'aujourd'hui, je vais en payer les conséquences. Je vais demander un check-up pour voir si on ne me diagnostique pas une maladie de Crohn, ou pire ...
Citer
 
 
+2 #207 amie 19-07-2014 13:55
Est ce que la maladie de chron peut aboutir a un cancer
Citer
 
 
+1 #206 Yonn Trimoreau 19-07-2014 03:28
Par expérience, je sais que vous ne rencontrerez plus d'hopitaux crasseux, plus de spécialistes incompétents, vous vous sentirez plus forts et moins fatigués, et votre corps pourra mieux réagir à toute sorte d'intrusion bactérienne et pseudo-maladive.
Et je peux vous dire que je ne suis pas le dernier à profiter de soirées entre amis (oui, l'alcool n'est pas exclu, clairement..), que je fume un paquet par jour, et que je n'aurai, en plus, certainement plus jamais à croiser le visage d'un spécialiste tout autant paumé que vous l'êtes en terminant de lire ce message.
Le cannabis c'est de la merde, tout autant que manger 10 kilos de pâtes carbo par semaine. Vous le savez.
A bon entendeur,
Bonne continuation
Citer
 
 
+1 #205 Yonn Trimoreau 19-07-2014 03:27
M'est avis donc, d'une part, que les spécialistes de cette maladie ne se posent pas dutout les bonnes questions, et d'autre part, que l'hygiène alimentaire, pulmonaire, sportive et mentale d'un être humain définit en quasi-totalité sa santé.
Donc si j'ai un conseil à vous donner, pour tout ceux qui liront ce message : Prenez soin de vous, arrêtez de fumer du cannabis, mangez des légumes et faites du sport.

(Suite sur le prochain commentaire)
Citer
 
 
+1 #204 Yonn Trimoreau 19-07-2014 03:25
La réalité des faits, pour ma part, est que, pendant 5 années où l'on m'a trimbalé de spécialiste en spécialiste, qui n'avaient pas de réelles certitudes, je fumais énormément de cannabis, et je me nourrissais quasiment exclusivement de fromages, charcuteries, pâtes, et autres matières grasses et protéinées. (bizarrement, on ne m'a jamais parlé de mon alimentation). J'ai donc fait, seul, le rapprochement entre ces consommations et le développement de cette "maladie".
Aujourd'hui, cela fait 5 ans que j'ai banni ce genre de consommations de mon hygiène personnelle. Tout les spécialistes que j'ai rencontrés depuis ont alors annoncés que j'étais "guéri" et que je faisais partie des rares cas de rédemption spontanée (sans jamais leur avoir parlé de mes consommations annexes).

(Suite sur le prochain commentaire)
Citer
 
 
0 #203 Yonn Trimoreau 19-07-2014 03:25
Bonjour,
Il y a 10 ans, j'ai été diagnostiqué comme ayant (avec certitude médicale), une maladie de Crohn. On m'a affirmé que je ne pourrais jamais guérir de cette maladie et que, malheureusement , je terminerais ma vie avec, dans le jargon courant, une poche à caca.
J'ai rencontré 6 spécialistes de cette maladie, peu connue, partout en France. Ils m'ont chacun fait une fibroscopie/coloscopie, pendant mes "périodes de crise". Une fois sur deux on m'a dit que les symptômes était liés à des facteurs annexes (stress, alimentation, bactéries...). Le reste du temps la certitude persistait.
J'ai alors fait beaucoup de recherches concernant cette maladie et je me suis aperçu que d'autres maladies correspondaient à des symptômes très similaires (maladie de Behçet, rectocolite hémorragique, micro-vascularite...), et aussi que certaines bactéries peuvent imiter les symptômes de cette maladie (le campylobacter pylori par exemple).

(Suite sur le prochain commentaire)
Citer
 
 
0 #202 satyam shivam 17-07-2014 21:16
Bonjours à tous. Je vient de lire plusieurs de vos commentaires.Je pense sincérement, que vous tous, vous devais changer la mode d'alimentation de tous les jours.Maladie de crone c'est aussi la constipation qui est installer depuis des années dans votre système digestive. 1ère chose, c'est que à l'aide d'internet, comme tout le monde a l'accés à cette utile,voir le bienfaits de tous ces legumes qui existe à nos jours. par example: percil, corriendre, cibulette, poireaux, celérie, choux,choux de bruxelles ,andives, des differentes sortes de letus,brocolie, artichaux,courg ette, aubergine, des champignons, etc......... En plus de 9a, les fruits commes: pommes, poires, kiwi, prunes, citron, orange, pamplemus toute sortes des pasteques, etc......
Citer
 
 
0 #201 puype 13-07-2014 11:18
bonjour moi j ai aussi cette maladie cela fait 23 ans j ai été operee en urenge quand on me l a decouverte car je n avait pas du tout les spintome j ai été hospitaliser 4 mois j ai bien cru pas m en sortir mais avec le morale en poche tout doit roule il ne faut jamais baisse les bras c est une maladie que l on a vie meme operee mais avec la force on s en sort bien faut prendre la vie comme elle vient j ai passee par plein d embuche et je n en suit sortie avec le morale je vous laisse a bientôt
Citer
 
 
0 #200 Boutry 09-07-2014 16:35
En faisant une colposcopie car j'ai 65 ans, on m'a diagnostiqué cette maladie. Le médecin est étonné car j'ai rarement des diarrhées, pas de mal de ventre, rien, je suis au début. Il va me donner pantasa pour éviter le cancer. Est ce que ça peut s'aggraver car pour l'instant c'est comme si je n'avais rien mais en vous lisant tous , ça me fait peur. Bon courage à tous.
Citer
 
 
0 #199 Leilei2778 03-07-2014 21:59
Bonjour je suis atteinte de la maladie depuis 2010, ma gastroenterolog ue ne veut rien me faire d'autre que de prendre du pentasa et rester sous regime sans residue, je suis fatiguer de tout ça .. La seule choses que j'aimerais avoir c'est des avis par rapport a tout sa. Depuis un mois j'ai deja perdue 8kg j'en ai mart vraiment la maladie revient de temps en temps et elle eux pas me donner d'ahtre traitement d'ou mon jeune age ..
Merci de me conseiller .. Bonne soirèe
Citer
 
 
+10 #198 maladequisouffre 02-07-2014 05:24
Bonjour, nous sommes en 2014 est c'est plus que jamais le moment pour être capable de guérir définitivement la maladie de Crohn et la RCH. J'ai vu des personnes en souffrir a n'importe quel âge ça fait vraiment peur, ça nous tombe dessus du jour au lendemain. Il faut qu'on se mobilise, manifester, contacter la presses, journaux télévisé... pour que le traitement soit trouver. C'est urgent on ne peut plus attendre et vivre comme ça
Citer
 
 
0 #197 croiset 27-06-2014 05:33
Bonjour à tous, hélàs mon neveu débute dans la maladie, je viens de lire vos avis tout me fait peur. QUEL sont les choses qui ont le plus marché pour vous et qu'est ce qui vous a le plus aidé ? merci à tous
Citer
 
 
0 #196 Nina 15-06-2014 15:57
Bonjour, mon frère est atteint de cette maladie il a 16 ans,il a commencer a avoir de grosse douleur au ventre, des diarrhées, en un mois il a perdu 2 ou 3 kilos.Alors nous sommes allais voir un spécialiste. Il lui a d’abord dit qu'il fallait attendre 3 mois pour voir si les douleurs persister, ma mère lui a pris rdv chez un magnétiseur, après cela il n'avait plus mal au ventre, 3 fois par jour il prenait du charbon et un notre médicament pour réparer la flore intestinal, suite au résultat des prises de sang la spécialiste lui a fixé un rdv pour passez une coloscopie, ils ont découvert cette maladie. Au bout de 4 mois il a perdu 10 kilos, il lui a donné un premier traitement, mais le fait qu'il n'est plus de force et peu de sommeil lui faisait faire des malaise. Il continuait a prendre son traitement, puis après un rdv chez le specialiste il lui a arrêtais se traitement pour passer a un traitement en perfusion. Vas-il regagner du poids, et être comme avant ? Merci
Citer
 
 
0 #195 manon69 06-06-2014 19:52
J'ai 45 ans et j'ai la maladie de crohn depuis l'âge de 15 ans, on m'a enlever 4' d'intestin il y a 20 ans et ca va beaucoup mieux depuis. J'ai dû prendre du Pentasa pendant très longtemps. J'ai maintenant un fils de 9 ans qui se porte bien jusqu'a aujourd'hui. Ce n'est pas héréditaire cette maladie. Si on prends soins de notre santé, on peut très bien la controler. Pour la personne qui demandais si la sodomie peut nuire à la santé de quelqu'un qui a le crohn et bien j'ai le regret de vous dire que ce n'est pas recomnander. Tout dépend de l'avancement de la maladie, merci
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir