MALADIE DE CROHN

Descriptions, Alimentation et Précautions

 

Informations et Symptômes

La maladie de Crohn est une maladie qui provoque une inflammation et une irritation d'une partie de l'appareil digestif, aussi appelé appareil gastro-intestinal (GI).

L’inflammation peut toucher n’importe quelle partie du tube digestif, de la bouche à l’anus. Mais la partie la plus couramment affectée est celle se situant à la partie extrême de l'intestin grêle, à sa jonction avec le côlon, que l’on appelle l'iléon.

Le tube digestif est une série d'organes creux réunis en un long tube reliant la bouche à l’anus.

Le mouvement des muscles dans le tractus gastro-intestinal, ainsi que la libération d'hormones et d'enzymes, permet la digestion des aliments.

 

 

Le tractus gastro-intestinal ou appareil digestif

Dans la maladie de Crohn, l'inflammation s'étend profondément dans la muqueuse de la partie affectée du tractus gastro-intestinal.

Le gonflement provoqué par l’inflammation peut être source de douleur et peut engendrer le phénomène que l’on appelle "intestin vide" ou "colon vide", responsable de la diarrhée.

Chronique ou de longue durée, l'inflammation peut produire un tissu cicatriciel qui se forme à l'intérieur de l'intestin, et alors créer une sténose - Une sténose est un passage rétréci qui peut ralentir l’évolution des aliments dans l'intestin, causant ainsi des douleurs ou des crampes.

Lire la suite : Le tractus gastro-intestinal ou appareil digestif

Qui est touché par la maladie de Crohn ?

La maladie de Crohn affecte les hommes et les femmes de manière égale et semble avoir des origines héréditaires. Les personnes atteintes de la maladie de Crohn peuvent avoir un lien biologique, le plus souvent un frère ou une sœur.

La maladie de Crohn survient chez les personnes de tout âge, mais elle s ‘établit le plus souvent chez les personnes âgés de 13 à 30 ans.

Les hommes et les femmes qui fument sont plus susceptibles que les non-fumeurs de développer la maladie de Crohn. Fumer est donc un facteur aggravant.

Les personnes d'origine juive ont un risque accru de développer la maladie de Crohn et les Afro-Américains, un risque diminué. (Selon une étude réalisée aux Etats-Unis en 2009 par un spécialiste des maladies inflammatoires de l’intestin).

 

 

Quelles sont les causes ?

La cause de la maladie de Crohn reste inconnue. Cependant, les chercheurs penchent vers le résultat d'une réaction anormale du système immunitaire de l'organisme.

Normalement, le système immunitaire protège contre les infections en identifiant puis en détruisant les bactéries, virus et autres organismes étrangers potentiellement nocifs. Les chercheurs envisagent que la maladie de Crohn serait le résultat d’une défaillance du système immunitaire, qui attaquerait les bactéries, les aliments et d'autres substances qui sont en fait inoffensifs ou bénéfiques.

Lire la suite : Causes de la maladie de Crohn

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes les plus communs de la maladie de Crohn sont les douleurs abdominales (souvent localisées dans le coin inférieur droit) et la diarrhée.

Des saignements rectaux, une perte de poids et de la fièvre peuvent également survenir.

Lire la suite : Symptômes de la maladie de Crohn

Diagnostic

Un médecin effectuera un examen physique complet et programmera une série de tests permettant de diagnostiquer la maladie de Crohn.

  • Des tests sanguins peuvent être réalisés pour rechercher une anémie causée par des saignements. Des tests sanguins peuvent également découvrir un grand nombre de globules blancs, ce qui est un signe d'inflammation ou une infection.
  • Des tests de selles sont généralement réalisés pour exclure d'autres causes de maladies gastro-intestinales, telles qu'une infection. L’analyse des selles peut aussi montrer des saignements dans les intestins. Le médecin va donner au patient un récipient pour recueillir et stocker les selles. L'échantillon sera retourné chez le médecin ou directement envoyé à un laboratoire pour analyse.

Les tests ci-dessous sont généralement effectuées dans un hôpital ou dans un centre de soins ambulatoires par un gastro-entérologue, un médecin spécialisé dans les maladies digestives ou un radiologue (spécialiste dans l'imagerie médicale).

Lire la suite : Diagnostics de la maladie de Crohn

 

 

Complications

La complication la plus courante de la maladie de Crohn est une occlusion intestinale causée par un épaississement de la paroi intestinale à cause du gonflement provoqué et des tissus cicatriciels.

La maladie de Crohn peut aussi causer des ulcères qui affectent les tissus environnants la zone touchée. Ces ulcères peuvent engendrer des fistules, qui sont une complication courante de la maladie de Crohn, notamment lorsque les zones infectées se situent autour de l’anus et du rectum.

La plupart des fistules peuvent être traitées avec des médicaments, mais certains peuvent nécessiter une intervention chirurgicale. En plus de fistules, de petites larmes appelées fissures peuvent se développer dans la paroi de la muqueuse de l'anus. Le praticien peut dans ce cas prescrire une crème topique et suggérer des bains à l’eau tiède, de la zone touchée.

Certaines complications de la maladie de Crohn se produisent parce que la zone malade de l'intestin n'absorbe pas les nutriments de manière efficace, ce qui entraîne des carences en protéines, en calories et en vitamines.

Les personnes atteintes de la maladie de Crohn souffrent fréquemment d’anémie, qui peut être causée par la maladie elle-même ou par une carence en fer. L'anémie peut conduire à une fatigue plus ou moins intense du patient.

Lire la suite : Complications de la maladie de Crohn

 

 

 

Traitement

Le traitement de la maladie de Crohn peut inclure la prise de médicaments, la chirurgie, la supplémentation nutritionnelle ou une combinaison de ces 3 options.

Les objectifs du traitement consistent à maîtriser l'inflammation, corriger les carences nutritionnelles et soulager les symptômes tels que des douleurs abdominales, la diarrhée et/ou des saignements rectaux.

Le traitement de la maladie de Crohn dépend de sa localisation, de la gravité et des complications de cette dernière.

Lire la suite : Traitement de la maladie de Crohn

Médicaments pour traiter la maladie de Crohn

Anti-inflammatoires

La plupart des patients sont d'abord traités avec des médicaments contenant de la mézalamine afin de contrôler l'inflammation.

Des anti-inflammatoires utilisés, la sulfasalazine est le plus courant. Cependant, pour les personnes ayant une intolérance ou pour lesquelles la sulfasalazine n'est pas prescrite, d’autres médicaments contenant de la mézalamine pourront être prescrits, tels que l’Asacol, le Dipentum ou le Pentasa.

Les effets secondaires possibles des médicaments contenant de la mésalamine comprennent des nausées, des vomissements, des brûlures d'estomac, la diarrhée, des maux de tête.

Cortisone ou des stéroïdes

Ces médicaments, appelés aussi corticoïdes, sont efficaces pour réduire l'inflammation. La prednisone et le budésonide sont des noms génériques de deux corticostéroïdes.

Au cours des premiers stades de la maladie de Crohn, lorsque les symptômes sont à leur paroxysme, les corticostéroïdes sont habituellement prescrits en quantité importante. La dose est ensuite progressivement réduite lorsque les symptômes sont contrôlés. Les corticostéroïdes peuvent provoquer des effets secondaires graves, y compris une plus grande susceptibilité à l'infection et à l'ostéoporose (affaiblissement des os).

Lire la suite : Médicaments pour traiter la maladie de Crohn

Maladie de Crohn - Chirurgie

Environ deux tiers des personnes atteintes de la maladie de Crohn devront avoir recours à une intervention chirurgicale à un moment donné dans leur vie. Une intervention chirurgicale devient nécessaire pour soulager les symptômes qui ne répondent pas à un traitement médical ou pour corriger des complications telles que l'obstruction intestinale, perforation, hémorragie, abcès douloureux ou poches de pue causées par l’infection.

La chirurgie pour enlever une partie de l'intestin peut aider mais elle n'élimine pas la maladie. Les personnes atteintes de la maladie de Crohn ont souvent besoin plus d'une opération parce que l'inflammation a tendance à revenir à la zone jouxtant celle où l'intestin malade a été supprimé.

Lire la suite : Chirurgie pour la maladie de Crohn

 

 

La supplémentation nutritionnelle

Le praticien peut recommander des suppléments nutritionnels, en particulier pour les enfants dont la croissance a été ralentie.

Des formules spéciales, riches en calories sont parfois utilisées.

Il est possible dans certains cas de recevoir une nutrition par voie intraveineuse pendant une courte période par un petit tube inséré dans une veine du bras. Cette procédure peut aider les gens qui ont besoin de nutrition supplémentaire temporaire, tels que ceux dont les intestins ont besoin de se reposer ou ceux dont les intestins ne peuvent pas absorber suffisamment de nutriments issus de la nourriture.

Le médecin peut prescrire du calcium, de vitamine D et d'autres médicaments pour prévenir ou traiter l'ostéoporose chez les patients qui prennent des corticostéroïdes. Il est nécessaire de consulter son médecin avant d’envisager de prendre des compléments vitaminiques.

 

 

Alimentation et nutrition

Aucun régime spécial n’a prouvé son efficacité dans la prévention de la maladie de Crohn, mais il est important que les personnes qui ont la maladie de Crohn suivent un régime alimentaire nutritif et évitent les aliments qui semblent aggraver les symptômes.

Les personnes atteintes de la maladie de Crohn connaissent souvent une diminution de l'appétit, ce qui peut affecter leur capacité à recevoir l'apport nutritionnel quotidien nécessaire à la guérison. En outre, la maladie de Crohn est associée à la diarrhée et la malabsorption des nutriments nécessaires.

Il n’y a pas d’aliments reconnus comme causes de la maladie de Crohn, mais les aliments comme les céréales, les épices, l'alcool et les produits laitiers peuvent augmenter la diarrhée et les crampes.

Le médecin pourra renvoyer le patient souffrant de la maladie de Crohn vers un nutritionniste afin de lui fournir des conseils sur l’alimentation recommandée, ainsi que sur la planification des repas.

 

 

Fumer peut-il aggraver la maladie de Crohn ?

Des études ont montré que des personnes présentant la maladie de Crohn et qui fument, peuvent connaître des symptômes plus graves et des complications accrues de la maladie, avec un besoin plus élevé en doses de stéroïdes et d'autres médicaments.

Les personnes atteintes de la maladie de Crohn qui fument sont plus susceptibles d'avoir besoin de chirurgie.

Cesser de fumer peut améliorer considérablement le cours de la maladie de Crohn et aider à réduire le risque de complications et de poussées. Il peut donc être intéressant de se tourner vers un spécialiste du sevrage tabagique qui pourra être recommandé par votre praticien.

 

 

Le stress peut-il aggraver la maladie de Crohn ?

Rien n'indique que le stress provoque la maladie de Crohn.

Toutefois, les personnes atteintes de la maladie de Crohn se sentent parfois plus stressées dans leur vie quotidienne, du fait de la chronicité de la maladie de Crohn. Certaines personnes atteintes de la maladie de Crohn peuvent connaître des poussées lors de situations ou d’événements stressogènes.

Si vous voyez un lien entre le stress et les poussées et l’aggravation des symptômes, il peut être intéressant de recourir à des techniques de relaxation telle que la respiration lente, de consulter un spécialiste du stress, de bien dormir, manger, ... en somme d’envisager comment réduire au mieux ce stress pour vivre mieux la maladie.

Vous pouvez rejoindre un groupe de soutien, une association de patients, ... qui vous permettront de trouver quelles sont les solutions les mieux adaptées à vos besoins.

La grossesse est-elle un danger pour les femmes atteintes de la maladie de Crohn ?

Les femmes atteintes de la maladie de Crohn peuvent tomber enceinte et avoir un bébé. Malgré cela, les femmes atteintes de la maladie de Crohn devraient discuter avec leur médecin de leur grossesse à venir. La plupart des enfants nés de femmes atteintes de la maladie de Crohn ne sont pas affectés par la maladie.

Points à retenir sur la maladie de Crohn

  • La maladie de Crohn est une maladie qui provoque une inflammation ou un gonflement et l'irritation d'une partie de l'appareil digestif, aussi appelé gastro-intestinal (GI)
  • La maladie de Crohn affecte les hommes et les femmes de manière égale
  • La cause de la maladie de Crohn est inconnue mais les chercheurs tendent à penser qu'elle est le résultat d'une réaction anormale du système immunitaire
  • Les symptômes les plus communs de la maladie de Crohn sont les douleurs abdominales et la diarrhée

Lire la suite : La Maladie de Crohn en résumé

 

Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant la maladie de Crohn.

 

Maladie de Crohn : Forum et témoignages

Nous vous proposons de laisser vos commentaires ci-dessous.

 

Commentaires  

payre +1 payre
il faut passer la coloscopie pour être sûre de ne pas avoir la maladie de chron si le médecin la prescrit c est pour une bonne raison. j ai la maladie de chron depuis 2 ans
29-11-2018 20:28
Naima +1 Naima
Est ce que le chron peut entrainer une constipation
26-11-2018 13:13
Mimi +2 Mimi
Bonjour,
Depuis 8 ans j'avais des douleurs au ventre,je prenais 1 taille de pantalon tellement j'avais le ventre gonflé. Quand je mangeais trop riche pendant les fêtes, je mettais 2 jours à digérer c'était horrible. J'ai testé le régime sans gluten et ça n'a rien donné. J'ai tout testé niveau médecine douce: étiopathe, microkiné, ostéopathe, homéopathe, acupuncture et hypnose. J'en avais marre car à chaque fois on me baladait et je perdais de l'argent pour rien. Jusqu'au jour où un de mes amis me parle d'ASEA un labo américain qui ont réussi un synthétiser et stabiliser des molécules de signalisation redox qui permettent à nos cellules de se régénérer et donc de ne plus avoir d' inflammations ou autre. au bout d'un mois je n'avais plus mes douleurs au ventre. Maintenant j'en prend tous les mois et je vais de mieux en mieux, je peux remettre dans mon alimentation du lait de la viande et même des épices. Voici le site internet : gpause.myasealive.com
Bon courage
24-11-2018 15:30
haderer3 +2 haderer3
Mais depuis quelques jours, je refais une rechute. J'ai des diarrhées et je perds bcp de sang après les selles.
Il est important de faire très régulièrement des prises de sang, et des prélèvements de selles. Également une coloscopie au moins tous les 2 ans. Éventuellement une IRM. Manger peu, et éviter, comme je l'ai déjà dit, laitage et céréales. Demander à votre gastroentérolog ue de faire un essai avec du PENTASA pendant un an.
J'ai également eu une expérience très POSITIVE avec un chiropracteur. Il m'a massé le ventre, qui était dur et gonflé depuis plusieurs jours, et dès mon retour chez moi, j'ai eu des selles.Cela a duré pendant une grande partie de la journée: je me suis "vidée" et cela m'a soulagée.
18-08-2018 03:16
haderer2 +3 haderer2
Un jour, alors que pliée en deux par terre, diarrhées et vomissements en même temps, douleurs insupportables, e me suis trainée jusqu'à mon téléphone et ai appelé une ambulance. On m'a emmenée à l'hôpital universitaire et j'ai été opérée presque de suite. La maladie avait déjà fait beaucoup de ravages. L'opération a été longue , 15 jours en réanimation, mais a réussi. C'était en 1991. Depuis 2015, je prends du PENTASA tous les jours , et cela semblait efficace
18-08-2018 03:15
haderer +3 haderer
Maladie de CROHN détectée depuis 1991. J'ai à présent 70 ans. J'avais des douleurs effroyables , avec diarrhées déjà plusieurs années auparavant, environ depuis 1985. Mais le chirurgien qui me voyait ne me prenait au sérieux. PIRE...Quand j'allais courbée en deux, à l'hôpital, le chirurgien me disait: "vous êtes enseignante, c'est donc le stress, il faut vous calmer". Or je n'avais aucun stress lorsque j'enseignais. A la décharge de ce médecin, la maladie de CROHN n'était pas "à la mode" à cette époque-là , il n'y avait ni IRM ni coloscopie..... .en tous cas, il m'a renvoyée chez moi pendant 5 ans sans rien faire, même pas de prise de sang.
18-08-2018 03:14
lou +2 lou
je vous conseille le curcuma 6 gélules/jour 2 à chaque repas pendant qq jours puis ajouter l'ubiquinol 2 gélules/jour 1 au repas du midi et 1 au repas du soir
Après si les douleurs diminuent, prendre les probiotiques à jeun en plus.
La qualité des produits est très importante car l'effet y est directement lié.
Je vous conseille le laboratoire therascience car pour moi c'est le meilleur. Je n'ai aucun intérêt avec eux
08-07-2018 18:37
Alexia +3 Alexia
Bonjour
J’ai 26 ans et cela fait plus de 15 ans que je suis malade tous les jours. Diarrhées, fatigue, je ne digère rien, et depuis deux ans c’est de pire en pire (après ma grossesse en fait) diarrhées plus violentes, nausées, fatigue extrême, perte de poids, irritabilité, crampes d’estomac et de l’air dans le ventre côté gauche toute la journée. Je dois me faire hospitaliser dans quelques semaines afin de faire des examens (antero scanner, fibro, 3 biopsies et prises de sang). Je suis suivie depuis des années par un gastro qui me dit que c’est dans ma tête. Il y a un an mon antero scanner montrait des micros fissures au niveau de l’intestin...qu ’en pensez vous svp?
09-06-2018 15:06
LaCath 0 LaCath
Il y a une voie du côté des thérapies alimentaires, bien encadrés par des naturopathes et/ou médecins sensibilisés à ça, qui peuvent améliorer beaucoup les symptômes de la maladie de Crohn et la tenir à distance durablement, semble-t-il. Il faut aller voir notamment le site de Taty Lauwers (www.taty.be), une belge atteinte de rectocolite inflammatoire, passionnée de nutrition, qui a synthétisé pour le grand public beaucoup de régimes alimentaires venus des états unis pour soigner les maladies digestives, graves et moins graves.
09-06-2018 09:09
Marion +3 Marion
Bonjour à tous !

Je suis prise de diarrhée chaque jour n’importe quel moment dde la journée ... cela me gâche la vie et surtout j’ai peur... je viens de lire votre commentaire Vivianne , je suis de Taverny et j’aimerai bien discuter avec vous en privée s’il vous plaît . Marion
28-05-2018 19:03
viviane +3 viviane
Bonjour à tous
je suis suivie depuis l'age de 18 ans pour la maladie de Crohn aujourd’hui j’ai 44ans j'ai des haut et des bas moi ce qui me gène le plus c'est la fatigue et les douleurs musculaire je suis sous Salazopirine depuis tout ce temps sa ce passe très bien elle fait partie de ma vie. je suis suivie sur beaumont sur Oise colioscopie tout les 5 ans puis examens sanguins tout les 6 mois
bon courage a tous
23-05-2018 09:32
Ac +2 Ac
Bonjour à tous, aujourd’hui j’ai 21 ans et cela fait donc 4/5 ans qu’on m’a diagnostiqué chron. j’ai perdu une dizaine de kilos avant de savoir ce que j’avais. période du bac alors oui le stress était présent mais jamais je ne m’en serais doutée de celle ci.
J’ai presque tout essayée en traitement, cachets, piqûres humira (une fois par semaine) mais les effets secondaires étaient bien trop présents :exéma aux cheveux,pieds,m ains... bien évidemment j’ai arrêter LA CIGARETTE! Et j’ai vu la différence.Quan d je fumer les crises étaient instantanées.
Je suis donc passée au infiltrations.. je vais une fois par mois à l’hopifal faire mon traitement. Depuis j’allais mieux, jusqu’à ce que les crises reviennent.
Je me bats encore contre cette maladie et je pense l’avoir toute ma vie, mais sachez que le soutient des proches est vraiment important et aide beaucoup, sans eux j’aurais perdu espoir depuis longtemps. Ne perdez jamais espoir, même si des fois ce n’est pas facile :(
04-04-2018 07:43
Joëlle +2 Joëlle
Bonjour j'ai la maladie de crhone depuis 2014 j'ai les douleurs abdominale puis sur le côté aussi j'ai du mal a rester assise mal quand je me baisse et quand je vais dormir c'est pas mieux je fait des piqûres humira et pour les douleurs spasfon qui entre nous cela ne sert pas à grand chose et quand je suis on crises je me vide puis fait des emmorragi malgré ça je perd pas un g
10-03-2018 20:01
jean claude -1 jean claude
contactez un barreur de feu sérieux prés de chez vous ,il calmera les douleurs de l’inflammation ,mais en aucun cas il vous guérira
bon courage à tous
04-03-2018 13:18
Als -1 Als
Citation en provenance du commentaire précédent de Loulette :
]Bonjour;
J’ai des crampes abdnominales depuis bientôt 1an, j’ai une douleur à la palpation au même endroit j’’émet également de nombreux rots J’ai fait comme examens BREF' tous ces examens ont abouti à aucun diagnostic. Moi de ce côté-là rien à déclarer. La diarrhée est-elle toujours présente dans la maladie de crohn ? Merci pour votre aide...

Bonjour, l'on m'a diagnostiqué un crohn fin juin! 1er symptômes:rien à voir avec les symptômes habituels d'un crohn Tout ressemblait à un ulcère à l'estomac... après 10kg de perdu,des vomissements quotidiens, des douleurs affreuses, une fatigue extrême, et des rots (qui sentent les égouts) c'était finalement un crohn mais situé au niveau de l'estomac... RAS â l'écho, RAS â la fibro, pas de coloscopie possible car vomissement du produit! Le crohn a été diagnostiqué grâce à une prise de sang et un IRM.. puis la coloscopie l'a confirmé. Des diarrhées j'en ai 1fois/mois
14-01-2018 21:19
benito +2 benito
Bonjour, mon amie a les memes symptomes que vous, elle ne peut manger plus q'un repas par jour et maigris a vue d'oeil. Je suis impuissant face a tout cela, j'aimerais des conseils pour l'aider a mieux vivre tout ça car c'est vraiment pas facile a vivre,merci d'avance
31-12-2017 17:48
Loulette 0 Loulette
]Bonjour;
J’ai des crampes abdnominales depuis bientôt 1an, j’ai une douleur à la palpation au même endroit en haut à gauche, j’’émet également de nombreux rots par phase dans la journée. J’ai fait comme examens :2 échographies des séances d'ostéo et kiné, puis une fibroscopie et coloscopie. BREF' tous ces examens ont abouti à aucun diagnostic, aujourd hui j apprends que ma soeur est atteinte de la maladie de Crohne mais j'ai remarqué que parmi les symptômes, la diarrhée était très présente chez le patient. Moi de ce côté-là rien à déclarer. La diarrhée est-elle toujours présente dans la maladie de crohn ? Merci pour votre aide...
07-12-2017 11:15
Décompo 0 Décompo
Bonjour, j'ai 22 ans, voila maintenant 4 ans que j'ai la diarrhée régulièrement sans raison particulière, je suis fumeuse, j'ai perdu énormément de poids en peu de temps, mon docteur me dit que c'est lié a mon hyper tyroidie, le souci c'est que je soigne ça, mais je ne vois aucun changement. D'autant plus que j'ai du mal a m'alimentée par moment , et des soucis par apport au réglé qui ne sont pas présente tout les mois. je pensez a crohn, ou alors a un ulcére, j'ai peur de consulter.
27-11-2017 07:55
Sasa -2 Sasa
Bonjour j'ai 13 ans et depuis que j'ai 8 ans j'ai la maladie de Crohn. Depuis plusieurs jours j'ai des crampes au niveau du ventre j'ai des douleurs au niveau du ventre j'ai mal au articulations et surtout à mon dos quand je dors sur mon matelas qui est neuf je trop mal du coup je dors dans un autre lit.
26-11-2017 15:56
Emmanuel +3 Emmanuel
Aussi dans il y a du sang et parfois la glaire dans mes selles mais j'ai toujours l'appétit et toujours la force et pas de douleurs articulaire . Svp de quoi je souffre ?
24-11-2017 17:23
Emmanuel -6 Emmanuel
Bonsoir a tous je viens expliquer mon mal afin d'avoir une précision et savoir ou m'orienter. J'ai depuis plusieurs années des maux de ventre des ballonnements ,gargouillement s et les diarrhées on en parles pas je n'arrivent même plus a contrôler mes selles aux cours de la journée et parfois j'ai tendance a fais les selles mais elles ne sortent pas . Chaque jours je veux fais les selles tous les 30 minutes mais a cause des études je m'efforce a résister mais souvent sa perte. J'ai aussi des crampes et des douleurs a l'abdomen mais pas de fièvre , pas de perte de poids. Question: est la maladie de crohne ou laquelle des maladie de l'inflammation chronique de l'intestin est elle? Merci car j'en souffre énormément
24-11-2017 17:09
aurelie +4 aurelie
bonjour,
atteinte de la maladie de crohn depuis 2 ans (peut etre je l'ai depuis plus lgt mis cela fait 2ans exactement qu'on a mit un mot "crohn" sur ma maladie)
après imurel et mikicort je suis a purinethol et mikicort mais vu l'evolution de la maladie je suis sous injection d'humira et purinethol mais depuis 2 semaines d'horribles ballonements et d'enormes gargouillements me gachent la vie. je n'ose plus sortir de chez moi tellement mon ventre fit du bruit de plus ma fille a eu des problèmes de santé cela a augmenté mon stress du coup je ne vous parle pas des gargouillements
est ce quelqu'un a le même problème comment éliminer ces gargouillements
depuis samedi j'essaye les probiotiques mais le moral n'est plus là
merci de m'avoir lu et bon courage à vous tous
13-11-2017 16:31
aurelie +4 aurelie
Citation en provenance du commentaire précédent de Olivier :
Bonjour,
J'ai été opéré de 40 cm de l'intestin en 2013, et depuis quelque mois les douleurs sont juste insupportables, avec une grosse perte de poids et des vomissements.
Je suis suivi pas le Dr Blandelot qui envisage un traitement sur Humira, après une séries d'analyses. Je risque de commencer mon nouveaux traitement d'ici peu.
Mais pouvez vous me donner votre avis sur ce traitement.
Merci de votre retour.


bonjour,
j'ai commencé mes injections d'humira depuis aout . faut dire que coté ventre ca allait mieux mais comme chaque traitement il y a des effets secondaires (migraines ...) chacun réagit autrement bon courage
13-11-2017 16:25
Maria -3 Maria
A ce que la maladie de crohn peut donner une constipation?
12-11-2017 17:06
Michel LHERITIER -2 Michel LHERITIER
Le roi Louis XIII est mort de la maladie de Crohn le 14 mai 1643 , vingt-trois jour pour après son père Henri IV
09-11-2017 15:10
Olivier +2 Olivier
Bonjour,
J'ai été opéré de 40 cm de l'intestin en 2013, et depuis quelque mois les douleurs sont juste insupportables, avec une grosse perte de poids et des vomissements.
Je suis suivi pas le Dr Blandelot qui envisage un traitement sur Humira, après une séries d'analyses. Je risque de commencer mon nouveaux traitement d'ici peu.
Mais pouvez vous me donner votre avis sur ce traitement.
Merci de votre retour.
08-11-2017 11:20
Mlev 0 Mlev
[quote name="Tatiana"] Bjr à tous j'ai des douleurs au ventre depuis des mois et des mois et quand je me suis rendu à l'hôpital ils ne m'ont rien trouvé à part une inflammation au niveau du colon et je ne mange presque plus. J'ai du mal à m'endormir à chaque aliment que je mange j'ai des vomissements je ne me sens pas bien a par couché sur le dos je ne sais pas quoi faire à l'hôpital ils ne m'ont fait qu'une prise de sang et c'est tout

Que feriez vous à ma place ? Croyez vous que je pourrais avoir cette maladie ?

Bonjour, jnai exactement la même chose que toi depuis 1 semaine. Ont ils diagnostiqué quelque chose ?
Merci d’avance
29-10-2017 16:04
Tania +6 Tania
Citation en provenance du commentaire précédent de boussaguet :
bonjour, j'ai la maladie de Crohn depuis 23 ans , je me soigne essentiellement par phytothérapie comme chlorophylle ,propolis et probiotique et curcuma, séances d'ethiopathes deux fois par ans si plus d'explications vous pouvez me contacter cordialement


Moi, je serai intéressée par les solutions proposées par la médecine douce. On peut vous contacter comment?
25-10-2017 22:19

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir