Diagnostics de la maladie de Crohn

 

Un médecin effectuera un examen physique complet et programmera une série de tests permettant de diagnostiquer la maladie de Crohn.

  • Des tests sanguins peuvent être réalisés pour rechercher une anémie causée par des saignements. Des tests sanguins peuvent également découvrir un grand nombre de globules blancs, ce qui est un signe d'inflammation ou une infection.
  • Des tests de selles sont généralement réalisés pour exclure d'autres causes de maladies gastro-intestinales, telles qu'une infection. L’analyse des selles peut aussi montrer des saignements dans les intestins. Le médecin va donner au patient un récipient pour recueillir et stocker les selles. L'échantillon sera retourné chez le médecin ou directement envoyé à un laboratoire pour analyse.

Les tests ci-dessous sont généralement effectuées dans un hôpital ou dans un centre de soins ambulatoires par un gastro-entérologue, un médecin spécialisé dans les maladies digestives ou un radiologue (spécialiste dans l'imagerie médicale).

 

 

Sigmoïdoscopie flexible et la coloscopie

Ces tests sont utilisés pour aider à diagnostiquer la maladie de Crohn et déterminer dans quelle mesure le tractus gastro-intestinal est affecté. La coloscopie est le test le plus couramment utilisé pour diagnostiquer précisément la maladie de Crohn. La coloscopie permet de visualiser l'iléon, le rectum et le côlon, tandis que la sigmoïdoscopie flexible est utilisée pour observer particulièrement la partie inférieure du côlon et du rectum. Pour les deux essais, des instructions seront fournis au patient afin d’effectuer à la maison la préparation intestinale à suivre avant le test. Il peut être demandé au patient de suivre une diète liquide pendant 1 à 3 jours avant le test. Un laxatif peut également être nécessaire la nuit précédent le test. Un ou plusieurs lavements peuvent aussi devoir être effectués la veille et environ 2 heures avant le test.

Pour chaque test, la personne va se coucher sur une table pendant que le médecin insère un tube flexible dans l'anus. Une petite caméra sur le tube envoie une image vidéo de la muqueuse intestinale vers un écran d'ordinateur. Le médecin peut voir l'inflammation, des saignements ou des ulcères sur la paroi du côlon. Le médecin peut également effectuer une biopsie en coupant un peu de tissu de la muqueuse intestinale. Cette biopsie est indolore pour la patient. Le médecin examinera le tissu au microscope pour confirmer le diagnostic.

Pour une coloscopie, un léger sédatif peut être prescrit pour aider la patient à se détendre et supporter une légère douleur pouvant résulter du passage du tube.

Des crampes ou des ballonnements peuvent survenir pendant la première heure après le test.

La conduite n'est pas autorisée pendant 24 heures après une coloscopie pour laisser le temps au sédatif de s'estomper. Avant le rendez-vous, prévoir donc le retour à la maison par un tiers. Le rétablissement complet est attendu pour le lendemain.

Les tests ci-dessous sont effectuées dans un hôpital ou centre de soins ambulatoires par un technicien en radiologie et les images sont interprétées par un radiologue.

 

 

Tomographie

La Tomodensitométrie combine les rayons X à la technologie informatique pour créer des images en trois dimensions (3D). Le patient peut devoir boire une solution dans laquelle est injectée un colorant spécial, appelé produit de contraste. La Tomodensitométrie exige d’être allongé sur une table qui glisse dans un dispositif en forme de tunnel. La Tomodensitométrie peut être utilisée pour aider à diagnostiquer la maladie de Crohn. Les enfants peuvent avoir recours à un sédatif pour les aider à s'endormir pendant le test.

Radiologie

Une radio peut être faite pour regarder l'intestin grêle. Ne pas manger ou boire est préférable 8 heures avant la procédure, si possible. Au cours de la procédure, le patient se tient debout ou s'assoit face à une machine à rayons X. L’absorption d’un liquide radio-opaque (baryum) permet une meilleure visualisation du tube digestif. Les enfants peuvent recevoir un sédatif et, dans ce cas, seront allongés sur une table pour réaliser l’examen. Cet examen est utile pour observer les zones on visibles par l’endoscopie.

Une personne peut ressentir des ballonnements et des nausées pendant une courte période après le test. Pendant plusieurs jours, le baryum liquide peut provoquer des selles blanchâtres ou de couleur claire. Le praticien donnera des instructions spécifiques au sujet de l’alimentation et de la boisson après l’examen.